• Le vent dans les voiles

    9 janvier 2017, par Michaël

    La propulsion principale de Hent-Eon, ce sont ses voiles. Pour se faire une idée de la puissance qu’elles peuvent développer, on peut dire qu’elles nous permettent d’atteindre des vitesses de 7 nœuds lorsque le vent est bien établi et assez fort, alors que notre moteur de 33 chevaux ne nous permet d’avancer qu’à 5 nœuds lorsqu’il n’y a ni trop de vent ni trop de mer.
    Les voiles fonctionnent de deux façons : en portance ou en poussée. Elles travaillent en portance lorsque le voilier remonte au vent (...)

  • Noël à Saint Lucia

    28 décembre 2016, par Emeline

    Partis sous un déluge de pluie et de vent de La Barbade, nous avons navigué toute la nuit en escadre pour arriver au petit matin à Rodney Bay, au nord de Saint Lucia. Eau turquoise et soleil, nous ne pouvons tout de même oublier que nous sommes en hiver car des grains passent régulièrement au dessus de nous, un casse tête pour faire sécher les lessives … Le programme est assez chargé pour les fêtes de fin d’année : avec notre petite communauté européenne (Thom le britannique, Jule et Jan les (...)

  • Rencontre avec les tortues

    28 décembre 2016, par Emeline

    De la Barbade nous n’aurons vu que la plage de Carlisle Bay et la ville attenante. Trop bruyant, trop dénaturé et trop violent comme arrivée après nos 15 jours de mer, en communion avec la nature. Nous avons donc décidé de ne pas traîner sur cette plage, paradis des jets ski, croisières touristiques, ballades commentées, bateaux boites de nuit et musique a 160 dB toute la nuit … Dommage car cette plage serait magnifique sans tout ce brouhaha. Une petite cerise sur le gâteau nous a quand même permis (...)

  • Atlantique ou Pacifique ? Version 2.0

    20 décembre 2016, par Emeline

    On avait pourtant pris notre décision ferme, et taché d’enfouir au loin nos rêves de Pacifique. Beaucoup trop compliqué avec les filles en bas âge. On s’était donc fait à cette idée, en se disant que le tour de l’Atlantique était déjà un beau voyage. Et puis c’est revenu comme une petite idée pendant la transat, une sorte de rêve inaccessible auquel on se prenait à songer. De la question « tu crois qu’on peut y arriver ? » on a pris le parti de méditer pendant ces 2000 miles et décider de la réponse 2 jours (...)

  • TRANSATLANTIQUE - JOURNAL DE BORD

    20 décembre 2016, par Emeline

    SAM 3 DEC, J1 11H UTC, Archipel du Cap-Vert. Ça y’est, nous voila partis. Sitôt sortis de la Baie de Mindelo, nous sommes happés par le détroit entre les îles de Sao Vicente et Santo Antao, ou règne une accélération du vent due à l’effet Venturi. La mer n’est pas confortable, et alors que nous débordons les 2 îles une houle croisée nous malmène. Peu importe, nous sommes heureux. Deux mille miles d’eau s’ouvrent à perte de vue devant notre étrave, rien d’autre que la mer, le vent, le soleil, les oiseaux et (...)

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35

    Mentions légales